contact@tribugraphik.com

TOP 5 des succulentes à avoir chez soi

Tribugraphik-jardiniere-succulentes

Vous avez envie de plantes vertes dans votre intérieur mais vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Vous pensez ne pas avoir la main verte ? Ne perdez pas espoir, les succulentes, très à la mode en ce moment, sauveront votre « déco green ». Appelées aussi plantes grasses, elles sont réputées pour être faciles à vivre et très décoratives.

De bonnes raisons pour adopter les succulentes

Il y a vraiment de très bonnes raisons pour adopter les succulentes : elles sont décoratives, elles sont peu gourmandes en eau, elles sont très résistantes, leur pousse est parfois surprenante et elles se multiplient facilement. Il existe 6 grandes familles de succulentes, et une multitude indéfinie dans chaque famille. Parfaites pour une décoration design ou champêtre que vous pourrez facilement intégrer dans une déco scandinave par exemple (allez jeter un œil sur mon article à ce sujet).

Les succulentes sont des plantes charnues, d’où leur nom de « plantes grasses ». Elles stockent l’eau et peuvent prendre des formes inattendues. Bref, elles sont tenaces et photogéniques.

Voici le top 5 des succulentes à avoir absolument chez soi.

1 / L’aloe, la famille de succulentes la plus connue

Aloe vera succulentes
Aloe vera

L’aloe, et plus distinctement l’aloe vera, est de loin la succulente la plus connue et la plus médiatisée. En effet, grâce à ses qualités exceptionnelles, ses bienfaits et ses vertus sont aujourd’hui incontestables. Appelée aussi « plante de l’immortalité » par les égyptiens ou « baguette magique du paradis » par les amérindiens, l’aloe vera est la succulente qui monte sur la plus haute marche du podium.
Elle se plaît aussi bien à l’extérieur l’été qu’à l’intérieur l’hiver, avec un arrosage léger et régulier une fois par semaine. Elle aime la lumière mais redoute le soleil direct. Gardez-la dedans de septembre à mai et sortez-la de juin à août.

Les miennes se multiplient sans finir, ce qui me permet d’en donner à toutes mes copines !

2 / L’aeonium, la succulente en forme de rosettes

aeonium succulentes
Aeonium urbicum

L’aeonium fait son grand retour. En effet, elle était très prisée dans les années 70. Cette succulente aux nombreuses variétés se distingue par ses tiges portant des feuilles en rosettes. Amusez-vous à les collectionner. La couleur de ses feuilles va du vert pâle au prune presque noir.
L’aeonium se porte très bien en rocaille ou sur une pente si on lui évite des périodes de gel trop longues l’hiver. Arrosées généreusement une fois par semaine l’été, elles peuvent s’en passer l’hiver.

Chez moi, je les ai plantées aussi bien en pleine terre qu’en pot. Elles prennent d’ailleurs souvent des formes très rigolotes quand leurs tiges esquivent le pot. Donc, dans les régions trop froides pour les accueillir dehors, elles se portent très bien dans un pot bien drainé. Vous l’aurez compris, les succulentes n’aiment pas l’abondance d’eau surtout stagnante.

3 / Le crassula, une succulente étonnante

crassula succulentes
Crassula minor

Le crassula est une succulente étonnante par sa forme et ses caractéristiques. En effet, la crassula s’adapte très bien à la taille en bonsaï et sa longévité en fait une alliée déco sans contexte. Elle se cultive en pot à l’intérieur car elle ne supporte pas le froid. Vous pouvez la sortir aux beaux jours en la préservant des variations de températures trop importantes. Offrez-lui alors le plein soleil et ne l’arrosez pas trop car elle aime la sécheresse. Chouette !

4 / L’echeveria, connue pour son feuillage unique et singulier

echeveria succulentes
Echeveria elegans

L’echeveria est connue pour avoir un étonnant feuillage persistant bien charnu (Heveria Hummel). Comme sa voisine l’aeonium, ses feuilles se montrent en rosettes à la seule différence qu’elles sont beaucoup plus charnues et donc remplies d’eau. Si elle fleurit, comme toutes ses consœurs, c’est qu’elle est contente ! L’echeveria est surnommée « plante du désert », c’est dire sa capacité à résister à la sécheresse. Aussi populaire que l’aeonium, elle garde néanmoins sa singularité et peut devenir énorme.

La mienne faisait 5 cm de diamètre quand je l’ai achetée il y a 2 ans. Aujourd’hui elle fait plus de 15 cm. Elle aime le plein soleil et ne supporte pas le gel. Il est donc préférable de la cultiver en pot.

5 / L’haworthia, très jolie succulente décorative

haworthia succulentes
Haworthia fasciata

Moins connue que les autres succulentes, l’haworthia est pourtant une très jolie plante décorative. Avec ses feuilles charnues et pointues vert foncé, elles peuvent s’agrémenter de tâches blanches (haworthia fasciata). Son allure est alors très graphique. Et je l’avoue, c’est ma préférée visuellement.
L’awhorthia est proche de l’aloe. C’est une succulente facile à entretenir, peu exigeante et de petite taille. Elle supporte très bien la sécheresse et reste à l’intérieur, avec beaucoup ou peu de lumière.

La mienne n’a pas encore fleurie car elle est toute jeune mais il paraît que la floraison est spectaculaire !

À SAVOIR :

les succulentes sont très faciles à trouver en jardinerie mais aussi dans les trocs-plantes qui fleurissent désormais dans beaucoup de ville. Renseignez-vous !

icone pinterest tribugraphik

Enfin, pour encore plus d’idées, je vous ai concocté un petit tableau Pinterest intitulé « Se mettre au vert ». Inspirez-vous !

icone tribugraphik diy

La prochaine fois, je vous montre en tuto, comment réaliser des succulentes en papier.

Allez-vous, vous aussi, succomber à l’appel des succulentes ? Dites-moi tout.APour la prochaine foisEnregistrer

Enregistrer

EnregistrerP

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager le post :

Leave a Reply

Facebook
Pinterest
Instagram
RSS